3 min de lecture

Pour tenir un blog ou un site web, je vous conseille vivement un minimum d’organisation. Trello et la méthode Kanban sont là pour vous faciliter la tâche.

Cela fait bientôt deux ans que mon quotidien est rythmé par Trello. Je cherchais un outil permettant d’organiser la tenue de mon site Lesgoodnews et l’écriture des romans de ma saga Markind de façon simple et efficace. En effet, le tourbillon d’idées qui s’agitait dans mon esprit avait besoin d’un support. Un de mes proches, lui-même, chargé de projet, me désigna Trello comme la réponse à mes attentes. Quelques minutes plus tard, après une rapide inscription, me voilà rejoignant la large communauté de ses utilisateurs.

Simplicité

Trello est simple. Oui, simple. Seul devant son premier tableau et passé la rapide présentation, on s’élance dans sa création. Et là, on comprend tout de suite que la complexité de nos pensées va s’apposer simplement sur celui-ci. Un jeu de vignettes se crée peu à peu suivant nos idées. Ensuite des colonnes s’invitent pour les y déplacer. Et voilà, en quelques minutes, une bonne partie des tâches et autres pensées y prennent place. Puis on découvre les étiquettes, les listes de vérification et tout un tas d’options qui laissent apparaître que la simplicité de Trello est une façade qui cache une complexité maîtrisée.

Efficacité

Notre esprit prend vite possession de cet outil. Comble du bonheur, sa version navigateur permet d’être disponible sur toutes les plateformes, sans oublier les applications pour nos indispensables smartphones. Tout se synchronise et du coup, Trello devient vite un inséparable compagnon. En outre, des alertes sont configurables pour ne pas louper le lancement d’un article ou encore une tâche à réaliser sur votre projet. Par ailleurs, le travail en équipe gagne en efficacité. Sur un autre projet de blog autour de la BD, j’y ai gagné en visibilité et sur son avancement.

Trello à sauce méthode Kanban

Dit comme ça, on pourrait se demander si l’on ne parle pas d’une planète située dans une galaxie lointaine. La méthode Kanban est en effet issu d’une contrée lointaine, le Japon. Elle fut utilisée pour travailler à flux tendu sur les chaînes de montage du constructeur automobile Toyota. Puis la méthode a séduit le monde du développement informatique pour gérer les équipes. Pour arriver dans le monde du grand public, il ne fallut qu’un pas. D’ailleurs tout un tas d’outils et de publications vous permet de vous y essayer. Sur vos écrans, chacun peut, via Trello, utiliser Kanban en déplaçant, modifiant et assignant ses vignettes.

Interopérabilité

Trello ne s’arrête pas à lui-même. Pléthore de services sont disponibles. Certains vous permettant de travailler en équipe, d’autres vous permettront de connecter votre agenda Google. La liste des possibilités est longue. Étant donné sa qualité, cet outil est plébiscité par de nombreux professionnels et amateurs. Du coup, Trello évolue constamment et positivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.